GISTInitiative-entrepreneurship-supportCes dix dernières années, la technologie a révolutionné la façon dont nous prenons soin de notre santé et de notre bien-être. Armés de nouvelles applications et de dispositifs de petite taille, nous pouvons mesurer notre fréquence cardiaque, le nombre de pas que nous faisons chaque jour ou encore la durée et la qualité de notre sommeil, ce qui nous permet de prendre notre santé en main sur la base de données scientifiques.

Hind Hobeika, nageuse de compétition originaire du Liban, avait remarqué que, question technologie, tous les sports n’étaient pas logés à la même enseigne. Alors que les coureurs et d’autres athlètes disposaient d’appareils de mesure en temps réel, montres intelligentes par exemples, les nageurs, eux, étaient laissés pour compte. Étant ingénieure, la jeune femme a remédié à cette situation en inventant le premier moniteur de fréquence cardiaque étanche, et relié à des lunettes de natation, qui note, enregistre et affiche le nombre de battements du coeur. Pour commercialiser son produit, elle a créé une entreprise qu’elle a baptisée Instabeat.

L’initiative Innovation mondiale par le biais de la science et de la technologie (Global Innovation through Science and Technology, GIST) du département d’État a mis Hind en contact avec des mentors et des réseaux d’entrepreneuriat qui l’ont aidée à développer son entreprise. L’initiative GIST donne aux jeunes les moyens de concrétiser leurs idées dans les domaines de la science et de la technologie en les aidant à créer des entreprises pour commercialiser des produits qui répondent à des besoins économiques et de développement. Le programme sélectionne des innovateurs à travers le monde, enrichit leurs compétences, construit des réseaux et les met en relation avec des mentors et investisseurs de New York à la Sillicon Valley, pour les aider à réaliser leurs ambitions.

J’ai eu le privilège de faire la connaissance d’Hind Hobeika lors de diverses activités de la GIST, notamment la Fête de l’entrepreneuriat mondial à la Maison-Blanche. Hind a réussi à dépasser de 61 % l’objectif de financement participatif qu’elle s’était fixé, ayant mobilisé plus de 55.000 dollars. En outre, Instabeat a été classée par Forbes au nombre des sept jeunes pousses les plus prometteuses dans le monde en 2013 (Hottest Global Startups of 2013) et nommée Meilleure Innovation dans les technologies portables par le Consumer Electronic Show (CES) 2014. La nageuse exprime sa reconnaissance à la GIST, qui a élargi son public « à un degré extraordinaire ». « Je n’en serais pas là sans l’aide de la GIST », estime-t-elle.

Le monopole des bonnes idées n’appartient à aucun pays ni à aucun sexe, et Hind Hobeika n’est pas un cas isolé. La GIST a aidé des jeunes femmes entrepreneures à travers le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord à bénéficier des mentors, de l’appui et des compétences dont elles ont besoin pour développer leurs projets scientifiques et technologiques et affronter la concurrence sur le marché mondial. Si vous voulez savoir comment concrétiser vos idées de startup dans la technologie et la science, je vous encourage à nous rejoindre lors de la prochaine discussion en ligne de la GIST intitulée GIST TechConnect: Crowdfunding Your Startup Venture (« GIST TechConnect : financez votre startup grâce au financement participatif ») le 29 janvier à 8h heure de Washington (13h TU) et à consulter les précédentes discussions en ligne de la GIST TechConnect à l’adresse suivante : http://1.usa.gov/1g97mMs.

http://www.newspress.fr/Communique_FR_275499_765.aspx

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmailby feather